Thomas Moulin – « Ici, résonne ailleurs »

Avec le concours de la station LPO de l’Ile Grande et du Centre de découverte du son à Cavan.

Thomas Moulin est diplômé d’un Master de l’Université Panthéon-Sorbonne en Design, Médias et Technologies option Arts et Médias Numériques.  
“Les pièces de Thomas posent la question du rôle humain en rendant mouvantes les frontières culturelles et géographiques établies entre l’Homme et l’Animal”.

S’appuyant sur l’imagerie mentale et collective des territoires marins, l’artiste a pensé un mobilier empruntant et déjouant les codes de la signalétique flottante. Bouée cardinale ?

Station d’enregistrement de données scientifiques échouée ? Le dispositif amplifie l’étonnant vacarme de la vie sauvage de l’Ile Rouzic. (Fous de bassan, macareux moines, guillemots de troïl, faucon pélerin…).

Oreille discrètement tendue vers la réserve naturelle, sa sculpture évoque un possible “appeau” ou “appelant” d’une autre échelle, agissant comme un balisage sonore pour guider les migrateurs sur leur route vers d’autres latitudes…

www.thomasmoulin.com

#PLEUMEUR-BODOU